Notre positionnement

Créée en 2012, {CORRESPONDANCES DIGITALES] est le fruit de multiples collaborations avec des entrepreneurs du numérique, des établissements patrimoniaux et universitaires. 

 

CONTRIBUER A LA CONSOLIDATION DES PROJETS NUMÉRIQUES CULTURELS 

{CORRESPONDANCES DIGITALES] intervient auprès d’établissements culturels pour les accompagner dans la consolidation de leurs projets en lien avec le numérique. 

 

Depuis plus de 20 ans, les établissements culturels ont l’opportunité avec l’essor des technologies numériques de proposer à leurs publics de nouveaux dispositifs et services enrichis en termes :

  • D’usages, avec le développement de la mobilité et de dispositifs plus participatifs,
  • Et d’expériences, avec l’émergence de la réalité augmentée et virtuelle.

Ces évolutions modifient profondément les façons de travailler et le rapport de ces établissements avec leurs publics.

A titre illustratif, les projets numériques induisent de maîtriser en interne ou mobiliser des compétences externes sur des sujets aussi variés que la gestion de bases de données, le pilotage de projets, l’éditorialisation de ressources, la conception de dispositifs web et mobiles, le community management ou l’évaluation de dispositifs numériques.

 

{CORRESPONDANCES DIGITALES] a la conviction que ces innovations n’ont de sens que si elles sont définies en lien avec les pratiques des publics, intégrées dans l’organisation interne et en adéquation avec la stratégie d’un établissement culturel. 

 

FAVORISER LA MISE EN RÉSEAU SUR LES PROJETS

Fortement impliquée dans l’enseignement supérieur, {CORRESPONDANCES DIGITALES] favorise dans ses interventions la mise en réseau et les collaborations avec les écoles, universités et laboratoires de recherche.

Pour mener leurs projets numériques, les établissements patrimoniaux ont naturellement recours à un ensemble de compétences et de capacités (de financement ou de réalisation) externes. Ces compétences et capacités proviennent :

  • De grands groupes industriels dans le cadre de leurs politiques de mécénat. Ces mécènes sont issus de secteurs technologiques avancés. Ce sont principalement des entreprises provenant des industries de la défense, de l’internet, du conseil, de la communication et des télécoms.
  • D’entrepreneurs culturels et numériques dans le cadre de partenariats ou de prestations. Un ensemble de dispositifs incitatifs lancés par des collectivités ou des structures privées contribuent au développement de cet écosystème créatif et entrepreneurial.
  • D’écoles ou de laboratoires universitaires dans le cadre de projets pédagogiques ou de recherche.
  • D’un ensemble de lieux innovants (espaces de coworking, fablabs, hackerspaces…) dans le cadre de partenariats ou de prestations. Ces lieux se développent sous l’impulsion :
    • D’institutions culturelles, 
    • D’acteurs privés, dans le cadre de projets d’innovations ouvertes ou de projets d’incubations,
    • De collectivités publiques pour favoriser l’émergence de collaborations entre acteurs publics ou privés sous la forme d‘incubateurs, accélérateurs ou clusters culturels.

 

Pour innover, mutualiser, valoriser ou évaluer des projets numériques, {CORRESPONDANCES DIGITALES] propose régulièrement dans ces différentes prestations la mise en place et l’animation de liens avec des partenaires externes. 

PARTAGER

{RESTONS EN LIEN !]

Suivez les actualités du numérique, de la culture et de {CORRESPONDANCES DIGITALES].

Merci pour votre inscription !

Cela ne fonctionne pas.